Projets collaboratifs innovants et rentables

Accélérer l’innovation en rapprochant la recherche fondamentale des problématiques industrielles

L’indépendance juridique de la PFT, son vaste réseau ainsi que sa souplesse organisationnelle lui permettent une grande réactivité ainsi qu’une mise en contact rapide des industriels avec ses partenaires académiques et ceux du Centre de Sécurité Sanitaire.

La recherche scientifique s’inscrit dans un processus long qui ne débouche pas nécessairement sur des applications à court terme. Bien qu’indispensable à l’innovation, à la santé sanitaire et à la performance industrielle, la recherche est trop souvent laissée de côté par les entreprises.

Les investissements humains et financiers associés à une méconnaissance des dispositifs existants dissuadent nombre de sociétés.

La double implantation de N2S, au cœur du tissu industriel et au centre des grands réseaux de recherche lui confère toute légitimité pour identifier, accompagner et mettre en œuvre des projets collaboratifs. L’expérience, le professionnalisme et le pragmatisme de N2S assure aux entreprises qui y ont recours un retour sur investissement à court et moyen terme.

IUT61020N2SPRAXENSReportage2M_Moment 2 (2)

Notre accompagnement sur les projets collaboratifs

Réunir les compétences et les financements afin de faire émerger des projets innovants

N2S permet aux industriels d’intégrer des projets d’innovation d’envergure soutenus par des dispositifs nationaux tels que BPI France (ex : projets BEATA LUX) ou de l’Agence Nationale de la Recherche (ex : projet SpiceClean).
Au niveau régional, les projets montés dans le cadre des CPER (contrat de plan État-région) permettent de faire converger les moyens de l’Europe, de l’Etat et de la Région Normandie.
L’ensemble de ces dispositifs déclenche des synergies humaines et financières* autour du développement de technologies innovantes de décontamination et permettent la création de prototypes toujours au plus près des besoins des industriels.

* le projet COS-SESA (Sécurité Sanitaire des produits cosmétiques) validé en 12/2015 a permis de lever 2,6M€ en impliquant une quinzaine de partenaire.